Je crée des scénographies immersives et des installations plastiques qui font résonner les histoires et l’esprit des lieux.

 

J’imagine et invente des mécaniques permettant d’associer les volumes et les formes par le mouvement, la lumière et le son.

La magie contemporaine, le théâtre et l’art plastique sont mes domaines de prédilection.

Je collabore avec des équipes pluridisciplinaires pour développer et enrichir mes projets : vidéastes, compositeurs, éclairagistes, écrivains, mécaniciens, électroniciens, constructeurs.

Mon travail s’adresse à des musées, des compagnies, des centres d’art contemporain et des monuments historiques.

Après une année de prépa aux grandes écoles d’arts à l’Atelier de Sèvres, j’ai suivi un cursus de cinq ans à L’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, dont je suis sortie diplômée en scénographie (sous la direction du scénographe Guy-Claude François) en 2005.

Je me suis alors jetée avec très grand plaisir, dans le monde du travail, dans tous les sens, sur tous les fronts du décor.

Les premières années, surtout pour des décors de cinéma, où j’ai occupé plusieurs postes de « terrain ». Ensemblière, accessoiriste, régisseuse d’extérieur.

J’ai goûté au plaisir de construire en équipe des décors d’envergure, de prendre des responsabilités, de mobiliser toute mon énergie à « chercher l’impossible » et à « trouver encore mieux ! », à partager le travail et le plaisir de la vitesse et de la démesure.

En 2010, j’ai entrepris une formation professionnelle (au CFPTS) de mécanique et articulation de petites machines pour le spectacle, suivie d’une formation de fabrication de marionnettes (La NEF). Les projets qui ont suivis m’ont rapprochée des milieux du spectacle, de la scénographie. Fabriquer en atelier avec du métal, du papier, des tissus et toutes sortes de matériaux, de formes, de couleurs, de traitements, est devenu pour moi une source d’inspiration pour concevoir et créer à plus grande échelle. Je me suis peu à peu rapprochée des compagnies de théâtre et de « magie nouvelle », sur des scénographies jouant avec le mouvement et les frontières de la perception.

Je m’oriente depuis quelques années sur la conception et la mise en œuvre d’installations plastiques trans-médias pour des musées et centres d’arts.